Serviceline
Serviceline Industrial Sensors
Tél.: +32 (0)3-644 25 00
Fax: +32 (0)3-644 24 41
Support en ligne pour la protection contre le risque d’explosion

Un pivot pour l'automatisation transfrontalière : Pepperl+Fuchs Belgique façonne le marché depuis 25 ans

The Pepperl+Fuchs Belgium headquarters are located at Schoten near Antwerp
Le siège de Pepperl+Fuchs Belgique est situé à Schoten près d'Anvers.

La Belgique a connu une période pleine de rebondissements à la fin des années 1980. Une phase d'industrialisation intense a transformé le pays en un marché extrêmement dynamique et prospère. Il était possible de développer des opportunités commerciales partout. Les progrès étaient visibles dans tous les secteurs. C'est au cours de cette période animée que les fondations d'une réussite qui se poursuit aujourd'hui ont été posées. La société Pepperl+Fuchs est présente en Belgique depuis 25 ans.


Partis de rien

Une équipe parfaitement rodée : Guy Crets et Marc Van Pelt
Une équipe parfaitement rodée : Guy Crets et Marc Van Pelt

Le port traditionnel d'Anvers représentait le point névralgique de l'industrialisation de la Belgique. Il était, comme aujourd'hui, le deuxième plus grand centre chimique du monde (après Houston au Texas). Il était également le port d'attache de General Motors. Plusieurs autres importants constructeurs automobiles, tels que Ford, Volkswagen, Renault et Volvo, étaient également implantés en Belgique. Cette situation locale avantageuse et le processus mondial d'internationalisation ont conduit Pepperl+Fuchs ouvrir une filiale en Belgique.

Guy Crets et Marc Van Pelt ont créé cette filiale à partir de rien. Dans les premières années, ils ont travaillé dans un véritable environnement de start-up, utilisant la résidence privée de Guy Crets comme bureau. En 1992, leur croissance a été tellement importante qu'ils ont acheté leur propre bureau. L'année 1999 a marqué une nouvelle étape importante : le transfert de leurs activités dans un immeuble de bureaux plus grand, à Schoten, près d'Anvers. Les bureaux de Pepperl+Fuchs Belgique y sont encore aujourd'hui.


Développer les activités en Europe et en Afrique

La croissance continue ne s'est pas arrêtée. Pour améliorer la collaboration entre les différentes filiales, Pepperl+Fuchs a commencé à les regrouper au cours d'un processus de régionalisation en 2005. Marc Van Pelt en explique les motivations sous-jacentes :

« Avec les dirigeants de l'entreprise, nous avons essayé de trouver la meilleure façon de subdiviser les filiales en régions. Nous avons basé notre décision sur deux facteurs importants : la culture et la langue. Il était évident que lemultilinguisme de la Belgique assurait une connexion entre les Pays-Bas, la France et le Luxembourg. Par conséquent, la Belgique devint le siège de la région pour la division Automatisation des procédés. Le lien avec l'Afrique constituait l'étape logique suivante. Le français est la langue maternelle de nombreux pays africains et le néerlandais est proche de la langue parlée en Afrique du Sud. Ainsi, le secteur Europe de l'Ouest et Afrique était né. Les activités en Afrique sont aujourd'hui en cours de consolidation et elles joueront un rôle important dans le développement du secteur. »


Surmonter les obstacles économiques

Bien que la situation économique de l'industrie belge ait pu être difficile par moments, Pepperl+Fuchs a tenu bon. Guy Crets explique ce qui a été un facteur clé pour surmonter ces obstacles économiques : « Notre mission a toujours été de fournir la norme la plus élevée possible en matière de qualité, de sécurité et de fiabilité dans tout ce que nous entreprenions. Nous ne cessions d'innover et nous plaçions le client au cœur de notre démarche. Ce type d'engagement finit toujours par payer et vous permet de résister dans les moments difficiles. »


Associer l'innovation et une culture de la stabilité


Le groupe Systems + Solutions illustre notre recherche permanente d'innovation. Cette organisation d'ingénierie a été créée pour répondre à la demande des clients de leur fournir des solutions complètes plutôt que des composants séparés. « Nous avons toujours voulu proposer des applications clients spécifiques aussi simples, efficaces et sûres que possible. C'est le but que tout le monde s'efforce d'atteindre chaque jour chez Pepperl+Fuchs. C'est pour cette raison que nous en sommes arrivés à la conclusion que les membres de notre personnel, avec leur dévotion pour accomplir cette mission, sont la clé de la réussite de Pepperl+Fuchs Belgique depuis ces 25 dernières années », précise Guy Crets.

Il ne faut donc pas s'étonner que Marc Van Pelt (directeur général en Belgique) et Guy Crets (directeur industriel général pour les machines industrielles) travaillent toujours pour la société à ce jour. La satisfaction des besoins de la clientèle n'est pas une mission de courte durée pour des hommes partis de rien dans les années 1980.