Serviceline
Serviceline Industrial Sensors
Tél.: +32 (0)3-644 25 00
Fax: +32 (0)3-644 24 41
Support en ligne pour la protection contre le risque d’explosion

Principe de mesure

Une sonde de base est constituée de deux électrodes. Lorsque le liquide a atteint le seuil déterminé par la position des électrodes, le milieu liquide ferme le circuit électrique. Un signal de commutation est généré par la soudaine augmentation de courant. Le courant de la boucle est un courant alternatif afin d'empêcher tout phénomène d'électrolyse.


Selon le liquide présent, la conductivité électrique du milieu peut varier énormément Les acides, lessives et solutions contenant de l’eau sont conductrices de l'électricité et permettent une très bonne détection. Les hydrocarbures, les huiles et les solvants sont généralement très peu conductifs, ce principe ne peut donc s'appliquer pour ceux-ci.

Les liquides agressifs peuvent être détectés sans problèmes en utilisant des sondes en matériaux résistants.


Mode de fonctionnement

Deux électrodes sont installées au-dessus de la surface du liquide à surveiller. Le liquide doit être conducteur de l'électricité. Si le niveau du liquide monte jusqu’aux électrodes et sont en contact avec le liquide, un circuit électrique est établi. Un boîtier relais détecte l'élevation du courant de la boucle pour déclencher un signal électrique de commutation.

La conductivité électrique minimale du liquide doit être de 10 µS/cm. Ces conditions sont remplies par pratiquement tous les liquides conducteurs tels que l’eau, les acides et les lessives, à l’exception des solvants purs et des hydrocarbures.

Si plusieurs points de commutation sont nécessaires, plusieurs électrodes peuvent être utilisées. Afin d’éviter des effets d’électrolyse dans le liquide, un courant alternatif sans composante continue est utilisé pour la mesure. Le courant de mesure est généré par le boîtier-relais ou un convertisseur approprié.

Nota : la sonde de référence peut être la cuve en elle-même si celle ci est conductrice du courant.

La sensibilité des relais est réglable. En utilisant la différence de conductivité des différents liquides, une détection d'interface de liquides peut être réalisée facilement et de manière économique à l’aide de cette méthode de mesure. En particulier pour des séparateurs d’huile ou d’hydrocarbures, la valeur limite entre l’eau et le liquide non conducteur est facile à détecter.